Dr. Sami Kleib / مؤسس ورئيس تحرير: د.سامي كليب

Les rites culinaires et les cérémonies festives

1221
news room January 20,2021

Nadine Sayegh-Paris

En 2019, le tourisme culturel représentait 37% de toute l'activité touristique dans le monde. Part non négligeable puisque partager les traditions locales avec les visiteurs reste la meilleure façon de comprendre leur culture et la fierté de chaque ville de son héritage socioculturel. Mais, en cette période de Coronavirus et d'interdictions de circulation, à défaut de se déplacer, voyageons virtuellement pour connaître certaines de ces coutumes, foires et traditions qui nous entourent. 

 

Le 19 janvier, en plein hiver, alors que le mercure frôle le point de congélation, de nombreux pays d'Europe de l'Est célèbrent le baptême du Christ. Ainsi les chrétiens orthodoxes plongent dans des eaux glacées et celui qui attrape la croix jetée à l'eau par le patriarche sera le bienheureux de l’année. 

Quant aux islandais, pour faire le plein de calories, ils se régalent par la célébration de thorrabolt avec des plats à base de requin faisandé, de tête de mouton bouilli, de testicules de bélier marinés ou de la viande d’agneau fumée à la crotte de mouton. Une vieille tradition qui date de l’époque préchrétienne !

 

Un peu plus tard, le 8 mars on célèbre la journée de la femme, et en Italie d'une manière encore très particulière : c'est «la fiesta della donna ». Les femmes reçoivent des bouquets de mimosa jaune, thème de tous les plats, décorations et habits ce jour-là. 

 

Le 1er avril est le jour des blagues et des mensonges, en France comme en Belgique. Il y arrive même à la presse de diffuser des informations fausses mais crédibles. De plus, en France, il est très courant de voir un poisson en papier accroché au dos de certains jeunes pour le plaisir, une pratique ancienne du XVIe siècle.

 

Pour le lundi de Pâques en République tchèque et en Hongrie, on sort le fouet. C’est la fête du fouet pomlazka, rite populaire très ancien. Une coutume qui perdure encore dans les campagnes et consiste à fabriquer des fouets, à y nouer un ruban et fouetter les femmes pour assurer soi-disant leur beauté et leur fertilité. Bien sûr, on fouette symboliquement les fesses et les cuisses !

 

Le 1er mai, en ce début de l’été et fin de l’année scolaire, en Finlande, on fête la Vappu. Une ambiance festive et carnavalesque gagne tout le pays. En France, il est consacré au muguet, et, en République tchèque à l’amour. Les amants s’embrassent sous un arbre fleuri pour perdurer leur amour.

 

Le 13 décembre, jour de la Sainte Lucie, patronne des aveugles et gardienne de la lumière. En Scandinavie, les jeunes femmes défilent portant une couronne de bougies sur la tête en offrant des brioches au safran. Aussi, en Hongrie, on fait germer du blé dans un plat et on attend Noel pour voir apparaitre les jeunes pousses vertes, signe de vie et d’espérance.

 

Quant au 31 décembre en Espagne, c'est le jour de vente sur le marché des 12 grains de raisins ‘porte-bonheur’. Un pour chaque coup de minuit. La coutume a été popularisée au début du XX siècle par des viticulteurs d’Alicante pressés de vendre une récolte abondante !

الكاتب

Nadine Sayegh-Paris

الكاتب:Nadine Sayegh-Paris

  • للمشاركة