Dr. Sami Kleib / مؤسس ورئيس تحرير: د.سامي كليب

Le maillot de bain, ce costume indécent de 3 pièces devenu l’incontournable du shopping estival !

346
news room September 16,2020

 

Nadine Sayegh-Paris

Si les femmes d’aujourd’hui trouvent une large panoplie pour leur tenue de baignade, la situation était de loin différentes pour leurs aïeux. Dans le temps, les plages étaient couvertes de « machines de bain », cette minuscules cabines à 4 roues qui permettaient aux femmes de se changer avant que les chevaux ne les déposent en mer, sans que l’on puisse distinguer l’ombre de leur corps !

 

L’obstination de Kellerman

 

Puis arrive le XX siècle et avec lui la championne de natation Annette Kellerman.

A cette époque, aller à la mer était réservé à une petite élite, se baignant en costume 3 pièces, avec des ensembles très longs et lourds, en coton ou en laine, de couleurs sombres. Un chapeau à la tête, et pour finir des chaussures de bain rendant la natation encore plus difficile. 

Cette championne qui rêve de traverser la Manche à la nage et vise les records a eu l’idée d’alléger ce costume et d’en coudre elle-même une belle tenue.

Longue jusqu’aux pieds, couvrant les bras, collant à la peau et de couleur noire, le maillot Kellerman fait scandale puisqu’il met en relief les cuisses et les hanches. Quel tabou pour l’époque ; on croirait entendre une parodie de Molière : cachez-moi ce corps que je ne saurais voir ! 

Mais têtue et obstinée, Kellerman argumente sa visée du record et convainc le comité qui accepte finalement cette tenue à condition qu’elle soit mise uniquement pour des besoins sportifs, dans les bassins d’eau et à la mer.

 

Puis vint le Bikini !

 

En 1946 à Paris, on découvre le 1er maillot 2 pièces. Et quelle découverte ! 

A commencer par le nom qui résonne fétiche, puisqu’il est emprunté au site d’essai nucléaire américain « Bikini Atoll » pour l’effet explosif qu’il allait engendrer ! Pour la 1ère fois, les baigneuses vont montrer leurs hanches, leur nombril et leurs gambettes. Et pour le commercialiser, il sera porté au cours du défilé par la fameuse danseuse nue Micheline Bernardini. Double scandale !

Fait de nylon, de matière résistante et séchant vite, la nouvelle conquête des plages en cette période de peace and love des années 60 va trouver ses assises. De plus, depuis que le corset est partie intégrante du maillot, les corsetiers se sont recyclés dans cette nouvelle industrie. 

 

Ainsi, en modifiant la texture, les couleurs et les formes, il devient un produit incontournable de la mode estivale : chaque baigneuse va trouver son bonheur et une jolie tenue de bain, sexy, discrète ou frivole, bien à son goût !

 

الكاتب

Nadine Sayegh-Paris

الكاتب:Nadine Sayegh-Paris

  • للمشاركة